Ouverture au public des bureaux des ports de Saint-Vaast-la-Hougue, Barneville-Carteret et Port-Bail-sur-Mer

Depuis le début du confinement, la SPL des ports de la Manche s’est attachée à veiller à la sécurité des installations portuaires qu’elle gère et sur les navires. Ainsi une ronde a été effectuée chaque jour sur les ports de St Vaast la Hougue, Barfleur, Portbail et Barneville-Carteret et de manière hebdomadaire sur les autres ports patrimoniaux. Des interventions ont été réalisées directement lorsqu’elles s’avéraient nécessaires à la préservation des navires abrités.

Dans le but de favoriser le retour progressif à une activité de nos services portuaires et en fonction des règles nationales ou des arrêtés préfectoraux qui seront édictés, l’activité de plaisance va pouvoir reprendre sous certaines réserves :

> L’accès aux navires est autorisé dans les ports à compter du 11 mai 

> Les activités de plaisance (hors locations) seront autorisées dès publication de l’arrêté du préfet de la Manche, en dérogation à l’interdiction générale maintenue par le décret 2020-545 du 11 mai 2020. Cette demande de dérogation est en cours d’instruction.

Nous vous informons que les bureaux des ports de la SPL sont ouverts au public en respectant les gestes barrières. Bien que des mesures spécifiques d’accès au bureau du port sont mises en œuvre, nous vous serions reconnaissants de privilégier les contacts par mail et téléphone afin d’éviter une sur fréquentation à l’accueil.

Par ailleurs, les services de l’Etat et la SNSM préconisent à chaque plaisancier de vérifier les points de sécurité de son bateau avant de prendre la mer. Nous mettons tout en œuvre pour que la dérogation de navigation soit accordée par le Préfet le plus tôt possible, sachant que le décret est paru le 11 mai. Dans l’attente, nous vous remercions de prendre le temps de bien vérifier l’état de navigabilité de votre navire, la SPL vous autorisant à accéder à votre navire. Nous vous informerons de l’autorisation donnée aux plaisanciers de pratiquer leur activité dès que les services de l’Etat l’auront bien entendu accordée.

Partager

Partager sur facebook Twitter Linkedin